Formation

DIPLOME :

 

DESS Psychologue Clinicienne à PARIS VII

 

 

ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES :

 

Depuis 1980

 • Psychanalyste, membre affiliée de la Société de Psychanalyse Freudienne, ma formation et ma pratique ont été reconnues par la commission d’admission de la Société de Psychanalyse Freudienne.

 

Depuis 1987

 Présidente de l’association Réciproques : cette association est constituée par un petit groupe de psychanalystes parisiens pour effectuer une recherche sur les effets du bilinguisme, du colonialisme et de l’esclavage aux Antilles et au Maghreb : à savoir si le champ culturel, la langue parlée, l’organisation des relations entre les hommes et les femmes, les modalités d’inscription dans une filiation, orientent le travail analytique d’une manière différente.

En effet la psychanalyse n’est pas hors du temps, hors d’une époque, hors d’une configuration politique. C’est cette conception de la psychanalyse qui nous a amenés, quelques psychanalystes vivant à Paris, à créer en 1988 l’association « RECIPROQUES » pour interroger les différents concepts analytiques dont nous nous soutenons pour la direction de la cure à partir d’échanges avec des psychanalystes dont les pays ont été marqués par l’esclavage et / ou le colonialisme.

Tout au long de ces années nous avons eu des rencontres régulières avec

Le « GAREFP » (groupe antillais de recherche, d’études et de formation psychanalytique)

« NAFIDA » (groupe marocain de recherche psychanalytique interculturel et méditerranéen) et

« DERADES » revue caribéenne de recherche et d’échanges).

 

Nous avons échangé nos réflexions sur un certain nombre de questions :

 

-la fonction paternelle

-l’identification

-la fonction maternelle

-le lien social

-Inhibition et culture

-transmission d’une femme à l’autre

 

Se sont tissés entre nous, à partir de ces déplacements d’un lieu à l’autre : Fort de France, Pointe à Pitre, Rabat, Marrakech, Paris, une série de rencontres, de transmissions et de liens d’amitié.

 

 

Depuis 1995

 Attachée d’enseignement à la Faculté de Médecine de Créteil (94).

 

1979 / 2006

 Psychologue Clinicienne au Centre Médico-Psychologique Adultes de Boissy-St-Léger (94).

 

1979 / 2006

 Psychologue Clinicienne au Centre Médico-Psychologique Enfants de Villemomble (93).

 

 

ORGANISATION DE COLLOQUES :

 

1998

 Organisation du Colloque « Inhibition et Cultures », publication du GAREFP et de Réciproques aux Editions l’Harmattan.

 

2005

 Organisation du Colloque « D’une femme à l’autre _ D’une culture à l’autre, transmission entre générations », publication de Réciproques dans la revue Clinique Lacanienne n°8.

 

2007

 Organisation du Colloque « L’acte analytique – incidences de la culture », publication interne.

 

2010

Organisation du Colloque « De l’imaginaire », publication interne.

 

2014

• Organisation du Colloque " Des solitudes", publication à venir

L’idée d’une solitude contemporaine est cependant problématique du point de vue de  la psychanalyse, ne serait-ce que du fait qu’il est impossible de la cerner sans la référer à l’Autre. Un tel nouage permet au contraire de penser des formes possibles de la solitude. Solitude originelle  de l’enfant, qu’il est appelé à faire sienne pour s’élancer dans la parole sous le regard de ses proches, et dont la présence est un recours et pourtant lui fait défaut. Solitude de l’esclave,  où la violence subie produit une rupture et un abrasement du registre symbolique. Solitude radicale de la folie, où la présence de l’Autre se fait réelle, écrasante, ou à l’inverse vide, inconsistante. Solitude réelle enfin, où le sujet est poussé aux limites du langage, et fait l’expérience d’un suspens, d’un retrait où se déchire tout forme de semblant.

2015
Journée d'étude du SAPP : 
Malaise dans l’institution, main basse sur la réflexion !


2016
Journée d'étude du SAPP : Liens sociaux contemporains : rien ne va plus?